La mère de toutes les 944 Turbo (Cup) de course ?

"Mother of all race 951 ?"

 

Le cas de cette 944 Turbo est assez spécial. Son actuel propriétaire Sean McMillan l'a acheté pour une bouchée de pain alors qu'elle était laissée à l'abandon depuis 10 ans ! Il ne savait pas ce qu'il achetait réellement. Après quelques recherches, il s'avère que cette voiture a un historique très intéressant et semble être une des voitures de test/développement de Porsche avant le lancement de la 944 Turbo Cup circuit.

Son numéro de chassis est WPO ZZZ 95 ZGN 150345 (version Europe) ou WPO AA0 95 7GN 150345 à l'heure actuelle (version USA/Canada). La différence vient simplement du fait que pour les USA/Canada Porsche utilise des indications supplémentaires dans le numéro de châssis, alors que pour l'Europe on met des lettres "Z" à la place.


Certificat de conformité Porsche

Numéro de châssis

 

Il s'agit donc d'une 944 Turbo modèle 1986. La voiture appartenait à Porsche AG et était le véhicule de développement des 944 Turbo pour la course et en particulier pour le championnat Escort Series.

Qu'est ce que le championnat Escort ?

Le championnat Escort tire son nom de son principal sponsor, le fabriquant de détecteurs de radars "Escort", qui était associé à Playboy pour le sponsoring. Ce championnat était sous l'égide du SCCA (Sports Car Club of America). Son nom réel était le Playboy-Escort Race Series, mais souvent appelé Escort Series.
Il s'agissait de courses variées allant de 3 heures (sprint) à 12 heures (endurance) et ouvertes à plusieurs marques. Porsche Motorsports faisait courir des 944 Turbo modifiées (nommées "Club Sport" il semblerait) en 1986 avant de sortir des voitures spécifiques pour 1987 sous le nom de 944 Turbo Escort Cars. Il semblerait que ce soit d'ailleurs avec ce championnat que John Milledge (un préparateur de renom aux Etats Unis) ait commencé à travailler sur ces voitures. La rumeur dit que les 944 Turbo engagées possédaient trois jeux de boitiers electroniques différents à utiliser selon la durée de la course : 250, 275 et 300 ch.

La 944 Turbo de course dès 1986...

Il y aurait eu 6 voitures construites par Porsche pour les Escort Endurance Series en 1986 plus la voiture de développement (celle de Sean McMillan dont on va parler sur cette page). On a retrouvé des traces chez Lufthansa d'expédition de cinq 944 Turbo pour les Escort Series. La voiture de Sean a été expédiée ultérieurement.

A l'époque, Al Holbert était Directeur de Porsche Motorsports North America (PMNA) et pilote d'usine. Il s'occupait, entre autres, d'une écurie et avait engagé une de ces voitures dans le championnat. Pendant la course de Sears Point, sa voiture fût complètement détruite. Cherchant une solution pour terminer la saison, il appela alors Porsche en Allemagne qui lui procura la voiture qui a servi pour les développements. Elle fût expédiée de Stuttgart directement chez Porsche Motorsports North America, préparée et décorée aux couleurs du sponsor Rothmans. On lui a attribué le numéro 14 en course, numéro fétiche pour Al Holbert qui l'utilisait aussi sur les 956 et 962 qu'il a conduit pour Le Mans (avec une victoire en 1983, 1986 et 1987). Cette voiture a donc couru à MoSport en 1986 avec Al Holbert, Bill Adam (commentateur connu de la Série American LeMans) et Dave Deacon (General Manager de Porsche Canada à l'époque).

La 944 Turbo à MoSport en 1986 avec Al Holbert au volant

 

 

Porsche Motorsports a conservé la voiture car Al Holbert possédait déjà un certain nombres d'autres véhicules et ne voulait pas la garder pour lui.

Porsche Motorsports a ensuite vendu cette voiture à Leroy Cannon Motors (Porsche) qui l'a engagé aux 24 heures de Mid Ohio avec Ken Williams au volant, et à Road Atlanta peu après.


Certificat de vente à Leroy Cannon Motors


La voiture pendant les
24 heures de Mid Ohio


Toujours la même voiture
à Mid Ohio

La voiture pendant..

..la course suivante...

..sur le parking à Road Atlanta

 

Début 1987, cette voiture était engagée dans le championnat Escort-Playboy Race Series. Pour se conformer au réglement des courses dans lesquelles elle a été engagée plus tard, le capot en fibre aurait été vendu et remplacé par un traditionnel en acier. A la fin de sa carrière en course, l'arceau a été démonté et revendu.

La voiture était équipée de jantes Fuchs en 16x8 et 16x9, d'une barre antiroulis arrière réglable en 3 positions (probablement la 21 mm), des rétros manuels et des garnitures de portes de Turbo Cup. Par contre, pas de pipe d'admission en magnésium, pas de jantes téléphone magnésium... Il semblerait d'ailleurs que les amortisseurs utilisés étaient des Koni réglables aux quatre coins, alors que la Turbo Cup était équipée de Bilstein spécifiques. Pour le reste, il est difficile de savoir exactement ce que possédait la voiture d'origine.

Sur les 7 exemplaires, une autre sponsorisée par Rothmans était engagée en Escort Series en 1986 et conduite par Derek Bell (et non pas Hurley Haywood comme indiqué auparavant). Les autres 5 exemplaires auraient été détruits. Ce qui laisserait croire qu'il ne reste en circulation que cet exemplaire et sa "soeur", conduite par Hearly Haywood.

-
La voiture de Derek Bell chez Porsche Motorsports en 1986

-
La 944 Turbo de Sean McMillan à la fin des années 80,
lorsqu'elle était utilisée pour des "courses de parking"

 

La voiture telle qu'elle est actuellement


La voiture de face

Le crochet de remorquage

Les panneaux de porte simplifiés

Les sièges

Rétros manuels

Vue 3/4 arrière

Sous la peinture actuelle, on distingue les anciennes couleurs Rothmans

La barre antiroulis 3 positions