Restauration Porsche 944 Turbo 1991

Retour Page 15

 

Puissance et couple - 325 ch / 510 Nm

Afin de pouvoir estimer la puissance et le couple de la voiture, j'ai acheté le logiciel PowerDyn et son boitier. Ceci permettra aussi de tester les différences de comportement de la voiture suite à des changements (jantes 16" ou 17", échappement, wastegate, etc..). La puissance dans l'absolu n'est pas la plus intéressante.

Pour utiliser PowerDyn, il faut déjà rentrer tous les détails de la voiture, comme les rapports de boite, le Cx, taille des pneus, pression atmosphérique, humidité, etc... Regardez le manuel d'utilisation pour avoir une bonne idée.

Pour effectuer la mesure, j'ai choisi l'option temps réel via le port parrallèle d'un ordinateur portable. Ceci a l'avantage de permettre le déclenchement automatique de la mesure à un certain régime moteur et un arrêt automatique à un autre régime ou au bout de quelques secondes.


Le kit complet : logiciel, boitier powerdyn, cable // et câble pour entrée de carte de son, puis les pinces crocodiles.

Je fais un branchement en direct pour vérifier que tout est bon

Le fil jaune du boitier PowerDyn doit être branché sur le - de la bobine. Pour cela, il faut enlever le petit cache en plastique sur la bobine.

Le fil rouge se branche sur le + de la batterie et le fil noir sur le -

Je referme le capot et fait passer les cables par la fenêtre légèrement ouverte, ce qui évite de les plier.

Les fils arrivent au boitier PowerDyn et je connecte le câble RCA - port // sur l'ordinateur de l'autre côté

Ca fonctionne, la preuve avec le compte tour temps réel ici...

Il ne reste plus qu'à trouver une route bien plate, toute droite et déserte pour faire une mesure. Celle ci présente bien...

Maintenant que tout est branché, je pars faire des essais après avoir correctement chauffé la voiture. Première constatation, la route doit être vraiment parfaitement lisse. Celle de la photo ne me permet pas de faire des mesures exactes, la voiture sautille, j'ai des mini pertes d'adhérence et j'obtiens des résultats incohérents (2000 ch la première fois et presque 700 ch la deuxième fois, avec des courbes insignifiantes).

Normalement la procédure de mesure est la suivante. On met le logiciel en mode acquisition, je régle le déclenchement à 2500 tr/min en 2nde (préconisé par PowerDyn) et l'arrêt à 6500 tr/min. Après une dizaine d'essais, impossible d'obtenir quelque chose. La voiture glisse en 2nde, elle saute et les mesures sont toujours mauvaises. Je finis par changer à nouveau de route.

Voici finalement les 2 courbes crédibles que j'ai obtenu (j'en ai plus mais ce sont les mieux capturées). J'ai réussi une mesure en 2nde sans trop de perturbation et une autre mesure en 3ème. Pour cette dernière il faut de la place, car j'ai besoin de partir à 2000 tr/min environ, donc 50/60 km/h et finir presque au rupteur soit à près de 180 km/h, le tout sans aucun élement extérieur pour perturber la mesure, pas facile...

en 2nde - en 3ème

Sur la capture en 2nde, on voit une baisse des 2 courbes vers 5000 tr/min, ce qui correspond à une perte d'adhérence je pense. En 3ème, c'est moins sensible car on passe mieux la puissance. A en croire ces courbes, la voiture sortirait 510 Nm et 325 ch (moteur). Au vu des sensations, c'est tout à fait possible.

Il ne faut pas oublier que ma pression de turbo n'est pas encore à la bonne valeur (1,15 bars au lieu de 1,25 bars) car je n'ai toujours pas reçu ma wastegate. On perd donc quelques chevaux à ce niveau là. De plus, la richesse n'est pas super bien réglée. Etrangement, je n'arrive pas à obtenir quelque chose d'acceptable sur ce point. Je peux jouer sur la pression d'essence grâce à mon régulateur et sur la richesse du débitmètre. J'arrive à une richesse correcte parfois mais cela ne semble pas constant et d'un jour sur l'autre, les valeurs changent. En plus, j'ai des phénomènes étranges. En augmentant la richesse au débitmètre ou la pression d'essence, il arrive que la richesse constatée soit plus basse qu'avant ?!?

Je me demande si les injecteurs ne sont pas en cause. Il sont censés pouvoir tenir 330 ch au maximum de leur capacité. Vu les chiffres obtenus, on serait proche de leur limite malgré le manque de pression de turbo. En plus, on considère que des injecteurs utilisés à plus de 85% de leur capacité ne sont plus très fiables (d'où mon manomètre de richesse dans la voiture pour toujours garder un oeil sur ce point important).

Je suis en train de réflechir à l'installation d'un système WideBand qui permet grâce à une sonde différente (Bosch LSU 4.2 que j'ai déjà) et un controleur spécifique de mesurer très précisément la richesse à tous les régimes. C'est ce qu'utilisent tous les préparateurs sérieux sur banc de puissance. En effet, la sonde lambda est une bonne indication mais c'est insuffisant pour un réglage. Le modèle M500 de PLX Devices semble intéressant. Il a une fonction de log des valeurs (enregistrement en interne pour un transfert sur un ordinateur plus tard), ce qui évite d'avoir un ordinateur portable toujours à bord.

Une sonde lambda donne un signal compris entre 0 et 1v, de plus ce n'est pas linéaire et on a finalement une plage très étroite pour les valeurs qui nous intéressent. Le système wideband fournit un signal linéaire compris entre 0 et 5v, la précision est incomparable.

Lambda - Wideband

 

Suite Page 17