Restauration Porsche 944 Turbo 1991

Retour Page 16

 

Transmetteur de pression d'huile.. et un nouveau problème

Depuis le début du remontage, on avait constaté une légère fuite d'huile attribuée à un joint mal placé ou défectueux. Et puis, avec le temps nécessaire à s'occuper de tout le reste, on avait noté cela dans les choses à regarder ensuite, un peu plus tard.

Un dimanche, en revenant de Vincennes, je vérifie les niveaux de la voiture comme souvent et je constate qu'il y a des remontées d'huile dans le vase d'expansion. Etrange et pas très rassurant. La voiture affiche alors 255.000 kms, ce qui signifie que 13.000 kms ont été parcourus depuis la remise en route. Le transmetteur de pression d'huile est peut être à l'origine de ce problème.


La fameuse "mayonnaise"

Et on voit bien l'huile dans le liquide de refroidissement

On profite d'un accès à un pont pour changer le transmetteur et rechanger les joints qui vont autour (support de filtre à huile entre autres). Au passage, on utilise les protections d'aile et de calandre ce qui permet de ne pas abimer la carrosserie. Après avoir lutté un certain temps pour procéder au changement (sur une turbo, il faut encore démonter pas mal de choses pour avoir un accès correct et passer les outils), on remet en route sur le pont tout en vérifiant en dessous de la voiture. On procède en même temps à la vidange en Castrol RS 10w60. On s'aperçoit alors qu'il y a une fuite d'huile importante à l'arrière du moteur. On regarde de près, ça vient sans aucun doute du joint de culasse !

Profitant encore un peu du pont, on reconnecte le système de lave phares haute pression qui était en attente, cela fonctionne. On remonte aussi la barre antiroulis arrière en 18 mm avec les silentblocs neufs.


Les protections pour les ailes et la calandre

La voiture sur le pont

Transmetteur de pression d'huile neuf

Il faut démonter la calandre pour accéder au tuyaux du lave phares haute pression

La barre antiroulis arrière remise
 

Autant dire que la nouvelle du joint de culasse casse un peu le moral après tout ce qui a été fait sur cette voiture. Aucune envie de l'immobiliser encore plusieurs mois, ni de refaire des aller retours à 120 kms de chez moi. On va s'en occuper mais chez moi. Pour cela, il faut faire de la place dans le garage en espérant que la 944 Turbo blanche rentre tout en laissant la 944 Turbo Cup à l'intérieur (hors de question qu'elle aille dehors, et on est en Février donc on peut peut pas raisonnablement bricoler dehors surtout pour ce genre d'opération) et en laissant la possibilité de rentrer 2 motos. En une soirée, je mesure et réorganise le garage, ça devrait passer, au centimètre mais ça devrait aller !


Il faut relocaliser certaines pièces ailleurs...

Voilà un peu de place

Ca tient mais tout juste et uniquement avec les deux voitures en diagonale

Début du démontage dans le garage

Suite Page 18