Restauration Porsche 944 Turbo 1991

Retour Page 1

Identification du problème

On décide donc de démonter un peu plus pour essayer de voir si tout est en bon état. On démonte la boite à air, le débitmètre, les durites d'accès au turbo et on arrive finalement à voir les pales du turbo...

Et là, c'est la surprise, les pales du turbo sont complètement détruites, tout est usiné, même l'axe. Visiblement, quelque chose est passé dans le turbo car les dégâts sont vraiment conséquents.


On va regarder d'où vient le problème...

Emplacement du turbo

Le turbo HS

Le même sous un autre angle

Conséquences

Partant du constat que le turbo est hors service (le mot est faible), on pourrait penser qu'il "suffit" de le remplacer. C'est déjà une opération coûteuse et longue mais elle n'est pas suffisante. En effet, compte tenu de l'absence totale de pales sur ce côté du turbo, il faut prendre d'autres précautions. Toute la matière qui a disparu est bien passée quelque part. En fait, les pales se sont transformées en limaille, ce qui explique ce qu'on trouvait dans la CBV. La limaille est passée dans tout le circuit : sortie du turbo, passage dans l'intercooler, arrivée à la pipe d'admission, et passage dans les pistons. L'intercooler peut avoir perdu son étanchéïté, il y a de fortes chances pour que les pistons soient rayés, entrainant une réfection moteur complète obligatoire..

On va retrouver plusieurs jours après (lors du démontage), la cause de cette destruction de turbo. Une rondelle, provenant d'un endroit que j'ignore encore. Elle était à l'entrée de l'intercooler, se balladant entre celui ci et le turbo, enfin ce qu'il en reste. On voit nettement que la rondelle est aussi usinée

Compte tenu de la situation, on prend donc la décision de changer le moteur, le turbo, l'intercooler et de repartir sur des bases saines. Un ami me trouve un moteur de 80.000 kms en très bon état (factures à l'appui), avec son turbo et son intercooler. Il faudra le démonter de sa voiture actuelle..

Je préviens le vendeur, avec qui je trouve un arrangement financier. Ca ne couvre pas la totalité des frais (que l'on ne connait d'ailleurs pas exactement à ce moment là), mais ça me permet de conserver la voiture et de repartir avec moins de kilomètres. Comme le vendeur est un ami, c'est une solution qui convient à tout le monde, les 2 parties étant aussi embêtées..


La rondelle qui a tout détruit

Projet de réparation

Voici donc ce que l'on décide de faire...

  • On va enlever le moteur de la voiture, ainsi que le turbo et l'intercooler
  • Sur le nouveau moteur, on refait un entretien complet par sécurité, c'est à dire la distribution, les galets, la pompe à eau, le calorstat, les pochettes de joint haut moteur (dont joint de culasse donc), et bas moteur
  • On reprend le turbo qui a 80.000 kms, il partira en réfection complète malgré le faible kilométrage... je n'ai aucune envie de refaire la même opération dans 10.000 kms....
  • On reprend l'intercooler de 80.000 kms qui sera complètement nettoyé
  • On en profitera pour nettoyer les différents radiateurs (liquide de refroidissement, climatisation), nettoyer l'intérieur du compartiment moteur et toutes les pièces démontées.
  • Profitant du démontage, on va faire repeindre les élements de carrosserie qui prennent les gravillons... (le bouclier avant, la calandre, les 2 capots de phare, et en même temps l'aileron arrière de couleur carrosserie)
  • La climatisation va aussi être démontée et remise en route par la suite (ma voiture étant déjà passée au gaz R134a au lieu du R12 habituel)
  • Tant que l'on y est, on remplacera le catalyseur de la voiture, par un silencieux..

Pour la main d'oeuvre, deux bons amis vont s'en occuper rendant ainsi possible la restauration de la voiture (ils ont les compétences pour, contrairement à moi), avec l'aide d'autres personnes ponctuellement. La plupart de ces personnes (pour ne pas dire toutes), fait partie du club944.net ;-)

Il va aussi falloir acheter une chèvre afin de sortir le moteur de la voiture (300 euros environ)


Ligne catalysée ou non..


La chèvre achetée

La restauration

Ma voiture est dans un emplacement permettant de travailler dessus. L'autre voiture (qui possède mon nouveau moteur) est aussi disposée au même endroit afin de faciliter les opérations.

Le nouveau moteur a été sorti de sa voiture, il est maintenant prêt pour la réfection avant d'être remonté. Un support moteur est en cours de création, afin de permettre de travailler sur le bloc plus facilement. Des outils spécifiques ont été achetés pour réaliser certaines opérations (distribution entre autres). Dès que le support sera fini (mi-mai environ), on pourra déshabiller complètement le nouveau moteur pour travailler dessus.

Le turbo et la wastegate (soupape de décharge du turbo) ont été démontés afin d'être révisés (voir plus bas). L'intercooler est aussi démonté pour nettoyage.

Ma voiture a été mise sur chandelles. Les pièces de carrosserie suivantes ont été enlevées :

  • Bouclier avant
  • Calandre
  • Capots de phare
  • Aileron arrière

Le moteur est maintenant pratiquement enlevé de ma voiture. Il reste un problème, la roue avant droite reste solidement attachée, les écrous de roue ont été cassés pour la plupart, il va falloir trouver une solution pour l'enlever tout de même..
Certains éléments ont été aussi démontés au passage, ils seront nettoyés, les joints changés le cas échéant ainsi que les vis/boulons si nécessaire.

Au passage, on s'aperçoit qu'il faut 2 nouveaux supports moteur, c'est le moment ou jamais de les changer pendant qu'ils sont accessibles (environ 150 euros pièce). Pour la climatisation, il faut aussi une bouteille déshydratante neuve (150 euros environ) ainsi que tous les joints qui ont été démontés. Il faudra alors refaire un tirage à vide, remplir le circuit et tout remettre en route, mais celà après le remontage du moteur. Un ami, frigoriste de métier, s'occupera de cette opération délicate en temps voulu.


On sort le moteur


On désaccouple le moteur de l'arbre de transmission

Les pièces de carrosserie démontées


Le bouclier démonté (mais pas encore déshabillé)

Le bouclier vu de l'intérieur

Zoom sur le tuyau d'évacuation de l'humidité des clignotants

Les lave phares

La calandre

On va pouvoir enlever ces point de rouille..

Au passage, quelques poids mesurés de divers éléments..

* Echangeur air-air du turbo : 5,5 kg environ
* Calandre (avec monogramme) : 2 kg

* Bouclier avant 951 avec phares + clignotants + plaque plastique de dessous + lave phares (ça ne pèse rien, la pompe est plus loin) : 15 kg
* Bouclier complement nu : 7,5 kg
* Pipe d'admission 951 : 3,5 kg
* Radiateur d'eau : 3,5 kg

Suite, Page 3