Restauration Porsche 944 Turbo 1991

Retour Page 21

 

Crémaillère de direction

Depuis le début de la remise en route je roule sans assistance de direction, préférant le comportement comme cela. La voiture étant destinée à être vendue bientôt, on remonte une crémaillère de direction en bon état (modèle 1997) sur laquelle on refait tous les joints en préventif. Merci Poup pour tout cela. En une journée à deux, on arrive à tout faire malgré la malchance.. enfin le quotidien... ;)


La turbo à côté de la belle 924 de Maxime

On la monte sur le pont

Voici la crémaillère que l'on monte

qui est ouverte pour que l'on change tous les joints..

Opération en cours...

La voiture sans la crémaillère

On profite du pont pour que je monte les renforts de supports de barre antiroulis avant.

Fixés sur la traverse et sur le support, cela crée un "triangle" bien solide qui évite la déformation du support d'origine (noir)

Elle est terminée

Suite au changement de joint de culasse, il s'est avéré que certains filetages de pompe à huile ont effectivement lâchés après remontage (mais on s'en doutait et on avait pris le risque), il me restait donc une fuite d'huile faible mais pas très jolie sur l'avant du véhicule. J'ai déposé la voiture chez De Dain Racing pour finaliser tout cela. Il a refait la distribution, vidangé l'huile moteur, refait les nouveaux filetages de pompe à huile qui avaient lâchés, refait la géométrie avec la méthode poids aux roues et monté les deux pneus neufs à l'arrière (Bridgestone S03 en 255/40/17)

Cette fois ci, la voiture a été pesée à 1384 kg contre 1366 kg la fois précédente, la différence provenant visiblement de la quantité d'essence (25 litres de plus environ).

Tout fonctionne parfaitement, les nouveaux réglages de trains sont plus civilisés que la fois précedente car la voiture va être vendue et il est préférable de rester plus dans les normes que dans mes préférences à moi. Cela combiné aux pneus neufs et à la direction assistée, le comportement change beaucoup. La voiture est plus facile et plus docile partout, elle semble être sur des rails et ne jamais broncher. Cela est dû en grande partie à l'assistance de direction qui réduit les remontées d'informations dans le volant et rend la voiture plus "souple". D'un point de vue personnel, je préfère sans, avec un véhicule plus brutal et violent... mais il faut avouer qu'elle se comporte à merveille ainsi.

Les pneumatiques

Après essai un peu plus poussé des pneus arrière, il y a une grosse différence entre ces Bridgestone S03 et les anciens Pirelli PZero Rosso Assimetrico. La voiture avait une tendance survireuse importance avec possibilité de perdre la motricité en 2nde et même parfois en 3ème sur le sec malgré des Pirelli qui montaient bien en température. Un petit coup d'accélérateur en courbe permettait de mettre la voiture en travers très facilement juste sur le couple. Avec les Bridgestone S03, on ne perd plus la motricité même en 2nde, sauf si la route est bosselée. Du coup, le comportement se trouve nettement moins survireur, la voiture accroche mieux et il faut y aller fort sur le sec pour la faire décrocher. A ce moment là, elle est plus difficile à rattraper du fait de la vitesse atteinte. Du coup, avec ce niveau de motricité plus important on a l'impression de rouler avec 20 ou 30 ch de moins car ça motrice parfaitement bien.

En procédant à un petit calcul simple, on obtient 3 % de différence de développement entre un pneu neuf et un pneu hs en 255/40/17, en considérant qu'il y a un centimètre de différence de profondeur de sculptures entre le pneu usé et le pneu neuf. Cela représente une différence de vitesse réelle de 4 km/h environ lorsqu'on roule à 130 km/h, le pneu neuf donnant une vitesse réelle plus proche de celle du compteur alors que le pneu usé favorise l'optimisme de ce même compteur. Tout cela est purement théorique car la pression des pneumatiques influe, ainsi que la largeur réelle des pneus et la taille des jantes et donc la façon dont ils sont "étirés" sur la jante. Les largeurs données sont soumises à des tolérances et d'un fabriquant à l'autre on a quelques surprises. On a déjà mesuré des Bridgestone S02 donné à 225 mm de large et qui s'avèrent être plus proche de 245 mm, alors que des Toyo en 245 mm faisait très exactement la taille annoncée.

Suite Page 23