Restauration Porsche 944 Turbo 1991

Retour Page 7

 

Repose du couvre culasse

Le couvre culasse ayant été nettoyé, il est maintenant remonté


On installe le joint du couvre culasse

On serre le couvre culasse

Le couvre culasse est remonté sur le moteur

Et voici le moteur sur son support. La suite devra se faire avec le moteur proche de la voiture puis remis en place.


Le moteur prêt (ou presque) sur son support

Vu de l'autre côté

Le même côté distribution

 

Rassemblement des pièces

Avant d'amener le moteur à côté de la voiture (150 kms), on prépare déjà tout le reste. Dans la voiture j'amène le bouclier avant, la calandre, les capots de phare, l'échappement (intermédiaire + silencieux), le radiateur d'huile, radiateur de clim, radiateur d'eau, radiateur de turbo (intercooler), les fluides, filtre à huile, bocal de liquide de refroidissement, de la visserie, des outils, etc..


La voiture et une partie des pièces

Les fluides

On remet en place l'intercooler, puis on repose la batterie neuve.


L'intercooler retrouve sa place

La batterie Porsche aussi

On nettoye l'intérieur des durites de climatisation tant qu'elles sont accessibles et on change les joints côté tablier.


La jonction des durites de climatisation avec le tablier

Après avoir nettoyé, on change les 2 joints toriques

 

Remontage du moteur

Après avoir refixé le volant moteur, on transporte le moteur jusqu'à la voiture (à 2 personnes pour le manipuler au départ, ca n'a pas vraiment été une partie de plaisir !). Porsche indique les poids suivants pour les moteurs :

  • 944 S et 944 S2 : 175 kg
  • 944 Turbo 220 ch : 182 kg
  • 944 Turbo 250 ch : 193 kg

Le coffre de la voiture sert de magasin et contient les pièces rangées par catégorie. L'ordinateur portable est installé à l'intérieur pour pouvoir regarder les photos du démontage, et décharger les nouvelles photos directement.


Le moteur bien calé par des pneus (certains sont déjà enlevés ici)

Les pièces: visserie principalement, pipe d'admission au fond..

Le moteur est sorti. On commence par remonter l'embrayage et remettre le carter . Ensuite vient le temps de réinstaller le turbo


Carter d'embrayage remis et capteur de PMH

Le turbo est à nouveau en place

Puis sont remis le collecteur d'échappement, le support de filtre à huile avec son filtre et le transmetteur de pression d'huile, ainsi que l'alternateur et le compresseur de climatisation.


Collecteur d'échappement, support et filtre à huile + transmetteur. Le support moteur (orange) est l'ancien

Et voici le moteur avec le radiateur d'huile sur la gauche, l'alternateur (en haut à droite devant le turbo) et le compresseur de clim (en dessous)

On remet ensuite la partie d'échappement qui va du collecteur au turbo (le "U") et on fixe le moteur sur la traverse avec les nouveaux support moteur.


L'échappement "U" est remis, ainsi que le tuyau en métal servant à prélever les gazs d'échappement (au premier plan)

Le moteur est sur sa traverse, on le positionne sous la voiture pour pouvoir le lever avec la chèvre ensuite.

Après plusieurs essais, impossible d'accoupler le moteur et le torque tube. On mesure et on se rend compte que ça bloque à la hauteur du disque d'embrayage. On est obligé de redescendre le moteur et démonter la cloche d'embrayage pensant que ce dernier est mal centré. Après analyse, il s'avère que le disque d'embrayage (celui qui était avec le nouveau moteur et en bon état) refuse catégoriquement de s'accoupler, ce n'est pas un problème de centrage. On a deux autres disques d'embrayage à disposition (occasion) qui eux se montent du premier coup. On décide alors d'acheter un disque d'embrayage neuf pour remédier au problème. Le lendemain, et 500 euros plus tard, on en revient à la même étape, il faut accoupler le torque tube au moteur. On procède autrement en montant la cloche sur la voiture pour pouvoir mieux contrôler l'accouplage.


L'embrayage neuf

Cette fois, la cloche reste côté voiture

A cause de ce problème de disque d'embrayage on a perdu beaucoup de temps. Au bout de 2 jours, après un dernier effort, le moteur est à nouveau dans la voiture et accouplé, il est tard, mais cette partie est terminée !


On remonte le moteur

Abracadabra... le moteur tient tout seul, il est bien en place !

On redescend la voiture, ça commence à prendre forme

Suite Page 9